Actualités

 

Saint-Pierre-de-Buzet. Un garde champêtre plein de spiritualité La Dépêche

A Saint-Pierre-de-Buzet, Georges Patard est de ceux-là : depuis 14 ans dans sa maison bien plantée en plein centre du village, rien ne lui échappe. C’est lui le premier qui constate qu’une jardinière de fleurs municipale s’est volatilisée dans la nuit ou que les travaux d’assainissement semblent ne pas se conformer aux normes en vigueur. De ce fait, Georges est devenu un allié précieux du maire à tel point que ce dernier lui a décerné le titre élogieux de “garde champêtre” !

Georges possédait déjà la casquette liée à sa fonction et il vient d’obtenir récemment le badge qui complète sa tenue d’uniforme. Des accessoires qu’il arbore parfois lors des animations publiques nécessitant un semblant de maintien de l’ordre. S’ils sont aujourd’hui alliés, ça n’a pas toujours été le cas : par le passé, Georges s’était présenté sur une liste électorale adverse de Patrick Yon, le maire actuel. “On m’avait demandé de participer, mais je n’avais rien contre Patrick. D’ailleurs, il ne m’en a pas voulu”. A 87 ans, Georges soupçonne certains St-Pierrais de lui tenir encore rigueur de son implication dans une association chrétienne. Originaire de la Sarthe, il a fait étape du côté de Villeneuve-sur-Lot à partir de 1964, avant de se fixer à St-Pierre. Il a tenu des emplois de moniteur de sport, de menuisier-ébéniste et longtemps bénévole chez Les Amis de l’homme, une association aujourd’hui disparue mais qui l’a profondément marqué. C’est là qu’il s’est forgé sa propre philosophie : “Aujourd’hui, les gens ne sont plus eux-mêmes. Ils ont perdu les valeurs humaines. Ils ont ce besoin de paraître alors qu’il leur faudrait de l’humilité. La société de consommation nous a trompés”. Maintenant entouré de ses cinq chats abandonnés qu’il a recueillis, Georges Patard reste toutefois positif : “On est à la veille de quelque chose, mais qui sera mieux”. Lui, il en est convaincu. Puisse-t-il avoir raison !

Article sur la COVID

Liste des centres de vaccination (aller sur sante.fr)

Qui peut se faire vacciner?  Ceux qui veulent et qui remplissent les conditions en vigueur

Procédure :

– Faire partie des personnes sensibles de +50 ans ou avoir + de 75 ans
-Prendre rendez vous avec votre médecin traitant qui vous procurera une ordonnance pour vous faire vacciner, si vous faite partie des personnes autorisées.
-S’inscrire par téléphone (0800 009 110) ou internet (voir le site sante.fr) ou bien sur doctolib (s’inscrire). Soyez patient il y a du monde.

Liste des centres de vaccination aux alentours

 

 

Attention à vos animaux

Merci d’être plus vigilant, la Mairie intervient trop souvent pour des problèmes de chiens.
Nous vous rappelons que la Mairie a prit un arrêté contre la divagation des chiens et des chats sur la Commune.

Votre animal, s’il s’échappe ou se perd, peut être amené à la fourrière s’il se trouve sur la voie publique. Pour le récupérer, vous devrez vous acquitter de la somme de 70€.

La fourrière propose également les services suivants :
Tatouage ou puçage : 50€
Vaccin : 25€
Nourriture et gardiennage : 10€/jour pour un chien, 5€/jour pour un chat
Euthanasie sur demande : 40€
Vaccination antirabique : 30€
Surveillance mordeur : 30€
Forfait de présence au-delà de 8 jours : 200€ (hors chiens mordeurs)

Notre Commune adhère depuis janvier 2006 au Syndicat Intercommunal à Vocation Unique (SIVU) de fourrière de Caubeyres.

 

Trop de gens se plaignent d’aboiement de chiens de leurs voisins.

Nous vous rappelons qu’un arrêté a été pris contre les aboiements de chiens (2018-058) ainsi qu’un arrêté contre les chats errants (2019-086).

 Propriétaires de chiens, soyez plus compréhensifs de la gêne que cela occasionne à votre entourage.

 

HAUT DE PAGE